Bonjour à toutes et à tous,

Une initiative qui devrait s'étendre à TOUTES les villles de Belgique....

Michele (simple) Citoyen

Carte santé pour les sans-papiers au CPAS de Charleroi

La Ville de Charleroi vient de mettre en pratique l'une des mesures prioritaires définies par le Plan fédéral de lutte contre la pauvreté adopté par le gouvernement en juillet dernier. Celle-ci confère aux personnes qui ne sont pas en ordre de mutuelle un accès plus aisé aux soins de santé. En pratique, les bénéficiaires de l'aide sociale et les étrangers en séjour illégal recevront une « carte santé » après avoir introduit une demande au sein du service social du CPAS. Si l'enquête sociale démontre l'état de besoin, le bénéficiaire pourra alors profiter d'une couverture maladie pendant trois mois.

Cette mesure facilite enfin l'accès aux soins, rendu difficile jusqu'à présent pour deux raisons principales. D'abord, suite à des procédures administratives et des positions de prise en charge peu claires. Ensuite, à cause d'une confusion entre deux notions : d'un côté, l'urgence médicale et hospitalière; de l'autre, l'aide médicale urgente. La première sous-entend une prise en charge médicale immédiate. La seconde est une forme d'aide sociale qui est fixée par la loi organique des CPAS. C'est de cette confusion qu'est né le refus systématique de la prise en charge de soins ou le renvoi de toute demande vers les services d'urgence des hôpitaux. Sans compter les complications en termes de démarches administratives. Au final, cet amalgame a créé une défiance de plus en plus grande envers les CPAS tant du côté des prestataires de soin que des patients.

Concrètement, le personnel médical pourra identifier clairement les personnes bénéficiaires de cette nouvelle forme d'aide et s'assurer de la prise en charge effective des soins par le CPAS sur la base de l'attestation de soins et de l'attestation d'aide médicale urgente. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, cette mesure n'aura qu'un impact limité sur le budget du CPAS puisque les limites d'intervention fixées et précisées sur la carte d'accès correspondent aux limites d'intervention du Service public fédéral de programmation Intégration sociale.

Source : Vers l'Avenir 30/01/09