AfficheCRER_WEB_violet_1_

La journée national du FSB cherche a interpeller la présidence européenne qui sera tenue par la Belgique, on pense que il est nécessaire pour cadrer les enjeux européen des politiques migratoires, de parler, de celles qui servent a construire une « Europe Forteresse » avec des dispositives telles que ; l’agence de surveillance des frontières FRONTEX, la directive Européenne RETOUR (plus connus sur le noms de « directive de la Honte »), l’Externalisation des CAMPS (vers le Maroc, la Libye , etc.), le délit de solidarité, entre autres…

Au delà des réflexions politiques de fond il est nécessaire de proposer des alternatives d’engagements concrètes aux publics présents lors de ce débat, en particulier celle des acteurs de terrains et des groupes citoyens, pour en arriver, tant les personnes invites à prendre la parole que les informations diffusé (flayers, revue d’info, etc.) Aurons comme rôle de réveiller l’implication du publique a ces questions.


PRISES DES PAROLE


Modération du débat

Mathieu Bietlot, membre la commission socio/politique de Bruxelles Laïque et auteur du livre « Horizon fermé » Migrations, démocratie ou barbelés

Cadre juridique et politique ;

Souhail Chichah, chercheur en théorie du capital, chercheur en économie de la discrimination. Ecole du commerce de SOLVAY

Des acteurs de terrain ;

Sylvie Copyans, porte parole de l’association SALAM, elle viendra nous parler du travail au quotidien dans la « jungle » de Calais et sur les poursuites juridiques pour le « Délit de solidarité »

Porte parole du CSP59 de Lille. Collectif engage depuis plus de 20 ans dans les luttes en politiques migratoires et acteurs de terrain d’une grande valeur.

Amel Wasfy. Témoignage sur son emprisonnement au centre ferme 127bis de Steenockerzeel alors qu’elle étais en ceinte de 5 mois…


Oscar Flores, coordinateur de la CRER
pour le groupe « Migrations » du Forum Sociale Belge